Une multitude de produits / Diversité entre AOC

Une grande diversité de vins bénéficie d’une appellation d’origine contrôlée. On trouve bien sûr des vins rouges, blancs secs ou moelleux, voire liquoreux, des rosés, mais aussi des vins mousseux, des vins de liqueur, des vins doux naturels ou encore des eaux-de-vie. Des terroirs et des histoires différentes, des méthodes de production spécifiques et des conditions climatiques variables font un produit différent. L’offre est très large et il en existe pour tous les goûts. De ce point de vue, la construction désormais historique des AOC est à l’opposé de la société de consommation.

En effet, la standardisation du produit pour l’adapter aux goûts des consommateurs n’est pas le but recherché par les producteurs. Dans certains cas, tel vin AOC ne sera même apprécié que par une minorité de consommateurs avertis et déroutera le néophyte habitué à des vins plus accessibles au palais. L’AOC a donc souvent pour fonction de fédérer des énergies et maintenir des modes de production spécifiques. Elle crée une bannière commune sans laquelle les producteurs auraient du mal à se faire reconnaître.