aoc-vins

Présentation des vins de Bourgogne et de leurs appellations d’origine contrôlée

Le comptoir de jeannot

Produit au cœur de la région Bourgogne-Franche-Comté, le vin de bourgogne est parmi le plus réputé de France et du monde. Le vignoble de Bourgogne s’étend sur une bande allant de Mâcon jusqu’à Chablis, à l’est d’Auxerre. Il s’agit d’une des principales régions viticoles, produisant parmi les meilleurs vins de France. Les climats de Bourgogne sont si réputés qu’ils se sont vus inscrire au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2015.

Alors qu’il ne constitue que 3 % de la production nationale de tous les vins, le vin bourguignon représente 22 % des appellations d’origine contrôlées du pays. Les grands vins de Bourgogne sont ainsi le vignoble qui comporte le plus d’AOC, avec une centaine d’appellations. Les vins de Bourgogne sont une appellation d’origine contrôlée qui répond à des règles et classifications assez précises.

Dans cet article, nous allons vous présenter les grandes lignes des différentes appellations de la région bourguignonne.

Le système d’appellation d’origine contrôlée en Bourgogne

Les grands vins de région bourgogne offrent une telle richesse qu’on en dénombre une centaine d’appellations. En outre, la région est particulièrement riche et diversifiée en termes de terroirs : l’extrême diversité des sols bourguignons, juxtapositions de couches géologiques de diverses natures, a donné naissance à plus de 600 terroirs, appelés « climats » dans le domaine du grand vin de Bourgogne.

Les principaux cépages de ce vignoble français bourguignon sont le pinot noir (dont on fait du vin rouge), et le chardonnay (vins blancs).

C’est cette extrême diversité des coteaux qui a donné aux grands vins de Bourgogne leur système d’AOC spécifique.

Celui-ci se hiérarchise en quatre niveaux :

Ces diverses appellations se répartissent sur 6 grandes zones géographiques en Bourgogne qui sont, du Nord au Sud :

Les sept appellations régionales de Bourgogne

Ces appellations sont les plus générales : tous les vignerons de Bourgogne peuvent éventuellement y faire appel.

Les appellations bourguignonnes par régions vinicoles

La Côte chalonnaise

Celle-ci comporte 6 appellations : Bourgogne-côte-chalonnaise, Rully, Givry, Bouzeron, Mercurey et Montmagny. Elle tient son nom de Chalon-sur-Saône, commune qui pourtant ne produit pas de vin. On y trouve des vins rouges et blancs d’un excellent rapport qualité-prix. À Mercurey, Givry et Rully, les viticulteurs mettent à profit le traditionnel pinot noir et chardonnay.

Montmagny et Bouzeron, de leur côté, proposent des vins blancs. Bouzeron produit l’unique AOC régionale de Bourgogne exclusivement consacrée à l’aligoté. La côte chalonnaise revendique 140 climats, et bien qu’elle ne propose pas de grands crus, on y trouve de nombreux premiers crus, ainsi qu’une importante production de crémants.

La Côte de Beaune

Cette zone vinicole de Bourgogne dénombre pas moins de 27 appellations d’origine contrôlée. Nous pouvons citer à titre d’exemple Ladoix, Volnay, Meursault, Blagny, Beaune, Maranges, Saint-Aubin, et bien d’autres encore. Cette région produit environ 60 % de vins rouges, bien qu’elle soit également réputée pour ses grands vins blancs.

La zone est bornée par deux collines célèbres, celle de Corton au nord et celle de Montrachet au sud. On compte en Côte de Beaune sept grands crus, principalement dédiés au vin blanc (puisqu’on en dénombre 6 exclusivement produits à partir de chardonnay). Beaune, centre historique de la région, comporte de célèbres et anciens domaines et maisons de négoce. C’est également là qu’a lieu le célèbre événement viticole de la vente des hospices de Beaune.

La Côte de Nuits

 Il s’agit du vignoble bourguignon qui se targue du plus grand nombre d’appellations, avec 33 au compteur. Nous pouvons citer par exemple Musigny, Grand-echézeaux, Richebourg, Vougeot, Chambertin et ses déclinaisons, Morey-Saint-Denis, Marsannay, et bien d’autres appellations d’exception.

La Côte de Nuits est située au sud de Dijon, et tient son nom de la commune de Nuits-Saint-Georges. Il s’agit d’un coteau étroit de quelques centaines de mètres à peine, qui produit 90 % de vin rouge, issu du pinot noir. Ces vins sont puissants et robustes, bien que certains comme Chambolle-Musigny ou Vosne-Romanée soient plus fins et délicats. On trouve en Côte de Nuits le château du Clos de Vougeot, haut lieu de promotion des vins de Bourgogne, érigé par les moines de l’abbaye de Cîteaux, proche de Nuits-Saint-Georges. La Côte de Nuits propose plus de 20 appellations de type grand cru.

Le Chablisien

Celui-ci comporte 6 appellations : Irancy, Chablis, Chablis grand cru, Petit chablis, Chablis premier cru et Saint-bris. Autour d’Auxerre et de Chablis, le Chablisien comporte les vignobles de l’Yonne. On y propose toutes les catégories des appellations bourguignonnes, des appellations régionales de Bourgogne et crémant de Bourgogne, jusqu’au Chablis grand cru. Le sol calcaire du Chablisien est parfaitement adapté à la culture du chardonnay, probablement implanté au 12e siècle par les moines cisterciens. On y trouve par conséquent d’excellents vins blancs secs, parmi les plus intéressants du vin blanc de Bourgogne.

Le Mâconnais

Le Mâconnais comporte 7 appellations d’origine contrôlée : Mâcon et mâcon-villages, Pouilly-Fuissé, Pouilly-vinzelles, Viré-clessé, Mâcon supérieur, Pouilly-loché et Saint-Véran. Situé le plus au sud de la région des vins de Bourgogne, le Mâconnais est le plus grand territoire des vignobles bourguignons, puisqu’il en représente environ 25 %.

La zone s’étend sur 50 km de longueur, de Tournus au nord jusqu’à Mâcon au sud. On peut y admirer d’impressionnantes formations calcaires, qui s’illustrent magnifiquement au milieu des coteaux. Cette région est hautement spécialisée en vins blancs, qui représentent 85 % de sa production.

Elle exploite donc tout particulièrement le chardonnay, mais est une des rares régions de Bourgogne à cultiver, outre le pinot noir, le gamay pour réaliser ses vins rouges. Le Mâconnais ne compte à l’heure actuelle aucun premier Cru, mais des demandes en ce sens pourraient rapidement changer la donne.

Le Châtillonnais

Cette région viticole placée à l’extrême nord de la Bourgogne ne peut produire que des AOC régionales. Situées à environ 70 km au nord de Dijon, Châtillon-sur-Seine et sa région sont la référence en matière de crémant de Bourgogne. On y utilise les traditionnels pinot noir et chardonnay : 85 % de la production du châtillonnais sont consacrés au crémant de Bourgogne. De manière plus modeste, les vignerons de la région exploitent aussi le gamay et l’aligoté.

Le vin de Bourgogne : un vin riche et réputé pour toutes les situations

Les vins de Bourgogne comptent parmi les vins français les plus réputés. Alors que le bourgogne ne constitue que 0,4 % de la production mondiale, ses vins sont exportés dans plus de 170 pays. Grâce à une qualité extrême, une gamme de prix étendue et une diversité incroyable, issue des multiples climats et terroirs de la région, le bourgogne est une référence incontournable dans le domaine du vin.

Ses très nombreuses appellations vous assurent de trouver un vin qui vous conviendra et s’adaptera à tous les budgets et repas.

Quitter la version mobile