Contexte Européen / L’AOC dans l’Europe

Pendant de nombreuses décennies, le concept d’AOC a été une spécificité française avec des équivalents  dans certains pays comme l’Italie, l’Espagne ou le Portugal. C’est désormais un concept de l’Union européenne sous le sigle équivalent d’AOP, Appellation d’Origine Protégée.
Toutes les AOP européennes se soumettent à des contraintes équivalentes. Au final, les sigles AOP et AOC sont synonymes.
Quelques exemples de vins AOP européennes : PORTO (Portugal), RIOJA (Espagne) BAROLO (Italie).

L’Union européenne a aussi créé le concept d’ « Indication Géographique Protégée ». Dans le secteur viticole, les IGP correspondent en France aux « vins de pays ». Il s’agit de vins avec des conditions de production plus souples que celles des AOC. Ils présentent ainsi davantage un lien à un territoire qu’à un terroir. Ils bénéficient toutefois d’une indication géographique attestée par des contrôles. Il existe des vins de pays par département (ex : « vins de pays du Var ») ou des vins de pays de zone géographique (ex : « vins de pays d’oc »).

Les AOP et IGP existent aussi pour des denrées alimentaires autres que le vin. A titre d’exemple, le Comté, le Roquefort et le Piment d’Espelette sont des AOP. L’Emmental de Savoie et les Volailles de Loué sous Label Rouge sont des IGP.